Parti Progressiste Guyanais

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil > Questions Sociales > Militons pour une société nouvelle

Militons pour une société nouvelle

Imprimer PDF

Pourquoi militer ? Pourquoi sacrifier le peu de temps qui nous reste en dehors du travail pour soutenir un parti politique plutôt que de le passer en famille ou avec des amis ? Pourquoi risquer d’être clairement identifiée dans ses convictions politiques et donc de devenir éventuellement une cible pour ses voisins, ses collègues ou son supérieur hiérarchique ?

Militer consiste à défendre et diffuser des idées. Le mot « militer » partage sa racine avec « militaire ». Etre militant, c’est donc être un combattant. C’est lutter pour défendre et imposer une vision de la société idéale. C’est être actif, faire preuve de stratégie et de courage. Tout cela implique de se questionner sur la nature et la profondeur de son engagement pour la cause choisie. Il ne s’agit pas de se contenter d’apporter une contribution financière à un groupe et de rester assis dans son fauteuil en attendant que d’autres sacrifient leur temps libre et parfois bien plus encore. Il ne s’agit pas non plus de regarder les autres se mobiliser et faire preuve d’initiative, sans broncher. Pour parader, le sourire aux lèvres lorsque la guerre est finie, il faut avoir combattu.
Pour justifier cet investissement, la cause doit être suffisamment importante. En ce qui nous concerne, la cause est une Guyane prospère ou chacun y trouve aisément sa place et participe à sa construction. Une Guyane où partir faire de hautes études serait un choix accessible au plus grand nombre. Une Guyane où le foisonnement artistique serait soutenu et encouragé autant par la population que les politiques locales. Une Guyane où le logement et l’emploi ne seraient pas une source de tracas. Une Guyane où les enfants étudieraient leur environnement pour mieux le protéger.
Certains diront qu’il s’agit là d’une Utopie mais il ne tient qu’à nous de militer pour que cette Utopie devienne réalité. Il ne tient qu’à nous de nous mobiliser pour ne plus accepter l’inefficacité de certains élus. Il ne tient qu’à nous d’offrir à nos enfants, nos jeunes, nos aînés, la société que nous nous sommes, consciemment ou inconsciemment interdits d’avoir. Il est temps de nous réveiller, de relever nos manches, et de nous mettre au travail pour changer notre quotidien et celui des générations à venir.
La tâche sera certes difficile au début, probablement pas aussi rapide que nous le souhaiterions. Notre enthousiasme sera sans doute mis à mal par l’ingratitude de certaines tâches mais c’est dans la persévérance et dans un élan commun que nous trouverons la force de tout changer.
Agissons et ensemble luttons pour devenir maîtres de notre avenir.

 

Cheikanta Damas

Mis à jour ( Lundi, 06 Juillet 2009 05:12 )  

Lisez librement...

Et si le peuple disait oui par Jean-Marie TAUBIRA

Ecoutez Librement...

Syndication