Parti Progressiste Guyanais

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil > Questions Culturelles > Israël, Gaza et Emile Zola

Israël, Gaza et Emile Zola

Imprimer PDF
Devant l’injustice, il est des cris qui dépassent la dimension humaine. Ils sont salutaires au moins pour celui qui les pousse car, ils le libèrent à défaut de l’épanouir s’il n’obtient aucun résultat. Emile Zola, dans l’affaire Dreyfus condamné injustement, adresse une lettre au Président de la République Félix Faure dont le titre : « J’accuse » a marqué nombre de citoyens et beaucoup de générations d’humains. Dreyfus était juif. Est-ce nécessaire de le préciser ? S’il n’y avait pas tant de confusion entre la confession juive et l’appartenance politique, certainement pas. Malheureusement, certains se réclament de cette confession pour justifier leurs atrocités.

Je veux imaginer Emile Zola aujourd’hui en plein 21ème siècle, face à ce carnage qui a lieu à Gaza devant une communauté internationale médusée, tétanisée comme elle l’était face au nazisme qui sévissait lors de la période 39-40. Je suis convaincu qu’Emile Zola aurait la même attitude face à l’injustice que subit la population de Gaza.

Pardonnez-moi si je vous heurte, j’ai déjà écrit que l’attitude du gouvernement d’Israël ne résulte pas du fait juif mais, de sa nature d’extrême droite. Ce gouvernement met en péril son peuple au prétexte qu’il veut le sauver. Le sionisme est laïc et ce gouvernement appartient à la branche d’extrême droite qui a toujours voulu, depuis la fin du 19ème siècle que toute la Palestine appartienne à l’Etat d’Israël. Donc la référence à la religion n'est qu'une stratégie.

Comme disait Zola au Président Félix Faure « C’est sous votre présidence qu’un tel crime social a pu être commis », j’ai envie de dire que c’est en Europe de l’Est et de l’Ouest que les crimes contre les juifs ont été commis et vous, communauté internationale, c’est sous votre règne que les palestiniens sont victimes de tous ces crimes en feignant de ne pas voir qu’il s’agit d’une extermination.

Pas un être humain doté d’humanisme ne peut accepter ce qui s’est passé sous la Russie tsariste, la Pologne à l’égard des juifs, pas un être humain doté d’humanisme ne peut accepter ce qui s’est passé en Allemagne, en France, en Italie etc. à l’égard des juifs à moins d’appartenir à l’extrême droite, pas un être humain doté d’humanisme ne peut accepter ce qui se passe à Gaza à moins d’appartenir à l’extrême droite.

Les palestiniens perdent de plus en plus leur territoire au su de l’ONU et de la communauté internationale qui auraient pu être "l’ami du riche et du pauvre s’ils sont vertueux", mais ils préfèrent être l’ami du riche s’il est monstrueusement puissant. La vraie Palestine a une superficie de plus de 27000km². Alors que la SDN puis l’ONU, tout en couvrant les mensonges de la France et de la Grande Bretagne entre 1920-1928 à l’égard des palestiniens et des juifs, envisageaient l’existence pacifique des deux Etats, l’Etat d’Israël aujourd’hui détient plus de 21000 km² en ayant défié les règles de l’ONU tandis que l’Autorité palestinienne ne compte que 6020 km². Oui Zola aurait certainement dit : « j’accuse », oui Zola aurait certainement écrit au Président de la République à défaut d’écrire au Conseil de sécurité de l'ONU.

Tuez-moi pour que je ne parle plus, que je n’écrive plus, tuez-moi administrativement, tuez-moi politiquement, tuez-moi physiquement quand bien même je ne suis qu’une poussière parmi ce tourbillon de poussière que nous sommes. J’ai honte car, je suis impuissant en face de ce monde surarmé, en réseau et qui contrôle la conscience collective.

Avec la complicité de certains media, nos vies ne représentent rien face à ces pseudo-puissants. Ils font des crimes et ils s’appellent pour demander de tempérer SVP le carnage, pas pour exiger l’arrêt des combats. C’est inconcevable. Ils font tout cela comme si de rien n’était. Qu’on abatte un avion civil dans l’espace aérien de Gaza et, vous qui vous taisez, vous comptabiliserez mentalement les centaines de morts et vous répèterez ce que certains media vous apprendront ; que faisait cet avion sur ce chemin… Mais, que faisaient les civils sous les bombardements, on leur avait demandé de quitter les lieux car, les bombardements sont justifiés, le rapport de force est identique puisque "à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire".

Baissez le rideau sur ce conflit pour que lâchement nous n’y voyons rien et que seule notre conscience finisse par nous rendre fou….
Mis à jour ( Vendredi, 01 Août 2014 19:59 )  

Lisez librement...

Et si le peuple disait oui par Jean-Marie TAUBIRA

Ecoutez Librement...

Syndication