Parti Progressiste Guyanais

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Madame MITTERRAND

Envoyer Imprimer PDF
Si Elle inspire tant de respect, c’est surtout grâce à ce qu’Elle était, une Grande Dame dont la personnalité, vraie synthèse du rationalisme et de l’idéologie humaniste apparaissait aux yeux de tous les observateurs comme quelque chose de concret, de physique. Elle fait partie de ces êtres humains qui par un simple regard vous fascine. Elle est la définition de la sincérité, du courage, de l’honnêteté. Elle est l’Humanité telle que nous la rêvons, c'est-à-dire la liberté absolue de conscience tout en oeuvrant pour son amélioration matérielle et morale. Malheureusement, Elle n’était pas à « sa juste place » car, Elle aurait dû être au sommet de l’Etat. Ainsi, et assurément la France aurait eu un autre visage beaucoup plus conforme à la République dont rêvent les vrais femmes et hommes de Gauche. Puisse Jean-Luc Mélenchon prendre le relais. Au revoir Madame Gouze-Raynal Mitterrand Danielle. Le monde des vivants est terminé pour vous, tant pis pour l’Humanité.
Mise à jour le Mercredi, 23 Novembre 2011 11:47
 

"Alexandre s'en prend aux élus brésiliens"

Envoyer Imprimer PDF

C’est le titre d’un article d’un journal local à la suite de l’intervention du Président du Conseil Régional de Guyane suite au meurtre d’un ressortissant de l’Union Européenne travaillant dans l’activité aurifère, Georges Haeck, le vendredi 4 courant sur la piste de Paul Isnard.

Mise à jour le Mardi, 15 Novembre 2011 07:30 Lire la suite...
 

L'Affaire DSK

Envoyer Imprimer PDF

Cette affaire peut être appréhendée  sous des angles différents. Il y a l’angle de la morale. Mais laquelle, celle qui est laïque ou celle qui est religieuse. Les deux sont subjectives en fonction de l’espace culturel dans lequel on évolue. L’angle médiatique, il suppose la connaissance de la ligne éditoriale de chaque media et de son encrage dans son espace d’expression. Est–il indépendant ou au service du pouvoir en place, ou encore en opposition à ce même pouvoir, voire, en objecteur de conscience qui éclaire la conscience collective. L’angle politique, sous-tend le positionnement des uns par rapport aux autres et débouche inévitablement sur des stratégies et des tactiques politiques mettant en jeu des réseaux de relations tant nationales qu’internationales sur la base d’idéologies communes. Enfin, l’angle de la sociologie des Etats et particulièrement du lieu où intervient l’événement.

Mise à jour le Mercredi, 25 Mai 2011 13:14 Lire la suite...
 

Le nationalisme n'est pas la raison, la raison n'est pas le nationalisme

Envoyer Imprimer PDF
Le nationalisme dont je parle n’est pas celui qui libère mais, celui qui génère les peurs, celui qui conduit à l’isolement, celui qui construit la xénophobie, le racisme, l’antisémitisme dans son sens le plus large, ce nationalisme qu’on injecte de manière malicieuse dans la conscience collective pour atrophier l’unicité de la réflexion sur un avenir commun et un bien-être partagé. Il trouve souvent son origine dans la manière de certains dirigeants à administrer un territoire, à gérer l’humiliation d’un peuple.
Mise à jour le Vendredi, 08 Juillet 2011 02:55 Lire la suite...
 

L'autre rêve

Envoyer Imprimer PDF
Je n’ai pas fait le même rêve que lui. Martin Luther King avait fait un rêve. I have a dream  disait-il. Dans ce discours prononcé le 28 août 1963 à Washington, il disait entre autres « …tous les hommes, les Noirs, oui, aussi bien que les blancs, se verraient garantir leurs droits inaliénables à la vie, à la liberté et à la recherche du bonheur ».
Mise à jour le Mercredi, 20 Avril 2011 04:54 Lire la suite...
 


Page 13 sur 20

Lisez librement...

Et si le peuple disait oui par Jean-Marie TAUBIRA

Ecoutez Librement...

Syndication