Parti Progressiste Guyanais

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

La Collectivité unique de Guyane

Envoyer Imprimer PDF

 CONFERENCE DE PRESSE DU 10 DECEMBRE 2012

Thème abordé : La Collectivité unique de Guyane


Nous vous remercions d’avoir répondu à notre invitation. Cette rentrée politique sur le plan médiatique est pour nous particulière. L’année qui s’annonce est pré-électorale et nombreux sont ceux qui seront tentés par les effets d'annonce.

Nous avons décidé de traiter du thème de la Collectivité unique de Guyane dans la mesure où à près de trois ans depuis le référendum, la société guyanaise ne semble pas avoir un grand dessein en termes de développement économique et social. Enfin, ce thème exprime toute la problématique de la société Guyanaise, et nous allons vous l’exposer sous trois angles.

Aspect institutionnel :

Depuis le 24 janvier 2010, 27,44% des électeurs s’est prononcé sur la Collectivité unique de Guyane dans le cadre de l’article 73 de la constitution française. C’est donc 15,77% de l’électorat qui a choisi la Collectivité unique de Guyane qui était une revendication du Président de la République Monsieur SARKOZY. La démocratie parfois nous interpelle.

Mise à jour le Mardi, 11 Décembre 2012 01:50 Lire la suite...
 

Changer de cap

Envoyer Imprimer PDF
L’histoire de la Guyane est ponctuée de crises et d’illusions d’expansion du seul fait de sa situation constitutionnelle. Le territoire apparaît comme un espace où tous les mécanismes d’échanges sont actionnés artificiellement. La résultante de ces mécanismes donne l’illusion d’un fonctionnement cohérent sur une courte période jusqu’à la nouvelle crise aiguë.
 
Mise à jour le Vendredi, 14 Septembre 2012 16:50 Lire la suite...
 

Le Vote des étrangers

Envoyer Imprimer PDF
Pour le candidat de droite à l’élection présidentielle lors de ce second tour, la République se joue sur la présence des étrangers et des non chrétiens qu’on assimilerait facilement à des étrangers. La  réplique est quasiment identique en Guyane qui est une partie du territoire de cette République. Ici donc, les partisans du candidat de droite s’en donnent à chœur joie. L’un s’obstine à se dire de gauche et avoue préférer la coopération avec la droite. Les autres, parmi ceux qui ont voix au chapitre, ils semblent ancrés à droite et plus particulièrement, par l’entremise de leurs propos, celle qui cultive la xénophobie. La droite sociale n’existe pas (Séguiniste, Gaulliste). Il faut les entendre et les voir pour croire en vos oreilles et vérifier la qualité de votre vue. Vous avez donc la certitude de n'être ni sourd ni aveugle.
Mise à jour le Lundi, 30 Avril 2012 02:30 Lire la suite...
 

Les compagnies pétrolières et leur monopole sur le carburant

Envoyer Imprimer PDF

En Guyane, les compagnies pétrolières sont quasiment propriétaires de toutes les stations-services de carburants. Malgré les différentes enseignes qui identifient ces stations, le carburant qui est servi est le même. La raison est simple car, le seul fournisseur de produits pétroliers en Guyane est la SARA.

Mise à jour le Samedi, 01 Septembre 2012 19:18 Lire la suite...
 

Insécurité Sociale

Envoyer Imprimer PDF
La recrudescence de braquages, de violences, n’est pas seulement la constatation de faits incontestables. Elle est une réalité qui pourrit la vie des citoyens. Elle est surtout une des conséquences de la construction sociologique de la société guyanaise. Pendant que la société se structure avec de plus en plus d’entreprises spécialisées dans la sécurité, offrant des emplois précaires et déqualifiés, force est de constater qu’il y a une inadéquation entre l’Etat de droit dont on vante les vertus et la société socialement organisée. Il n’est plus possible de constater les faits et de se contenter de dire que nous sommes dans un monde insécurisé. Il nous faut faire preuve d’esprit d’analyse et de synthèse pour dénoncer objectivement les sources de cette violence.
Mise à jour le Dimanche, 11 Décembre 2011 18:26 Lire la suite...
 


Page 12 sur 20

Lisez librement...

Et si le peuple disait oui par Jean-Marie TAUBIRA

Ecoutez Librement...

Syndication