Parti Progressiste Guyanais

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Si on reparlait de REXMA

Envoyer Imprimer PDF

Le 12 janvier 2013 je rédigeais un article intitulé : « REXMA : l’incohérence de certains élus ». Le 7 août de la même année je faisais un second article que j’intitulais : « REXMA : La problématique du développement endogène ». Cette fois-ci c’est un nouvel article.

 Pour faire court, la société REXMA est un opérateur minier qui a obtenu légalement sur la commune de Saül en Guyane deux permis d’exploitation aurifère. Certains écologistes radicaux qui vivent de l’écologie en tant qu’activité économique associés à certains media ont décidé avec une violence inouïe d’organiser une chasse à l’homme en livrant le gérant de cette société à la vindicte populaire. Peu importait son état psychologique, peu importait son environnement, c’est-à-dire sa famille. Le seul objectif était de le démolir, de démolir son projet comme si nous étions exclue de la République. Sur tous les dossiers judiciaires dont ses détracteurs faisaient état, la Justice est passée et l’a "blanchi" de tous les coups montés dont il a été la victime.

Mise à jour le Lundi, 20 Avril 2015 04:41 Lire la suite...
 

Le très contradictoire Président de Région

Envoyer Imprimer PDF
Afin que vous compreniez au mieux mon observation-réflexion sur ce sujet, je vous propose une sorte de genèse de la construction de ma pensée qui aboutit à mes propos. Le premier substrat de cette genèse est une interrogation : Quels sont les éléments qu’il y a en-dessous de notre état d’être humain ? J’en vois deux, à savoir la temporalité et la transcendance. En tant qu’être humain, nous avons pour cadre de référence notre espace-temps. La manière selon laquelle nous l’aurons appréhendé aura une incidence sur notre existence et sur la courbe de l’humanité. Il y aura altération ou pas selon notre attitude collective or, souvent celle-ci dépend d’un moteur. Vous comprenez donc déjà que la qualité du moteur est essentielle. La relation qui va s’établir entre le moteur et notre attitude collective va déterminer soit une courbe ascendante dans la marche de l’humanité soit une courbe descendante dans cette même marche. Le deuxième élément qui se rattache à notre état d’être humain est la transcendance. Elle nous interpelle sur la question de l’éternité. Alors, quelle intelligence créatrice, cosmique et cetera qui soit autant supérieure à nous qui puisse nous transcender au point de vouloir nous dépasser jusqu’à nous conduire vers l’infini de notre dimension en refusant toute forme de corruption et en validant la dignité pour toujours.
Mise à jour le Mardi, 17 Février 2015 02:48 Lire la suite...
 

Etre Charlie n'est pas suffisant

Envoyer Imprimer PDF

Rien ne sera plus pareil. Le temps n’est pas aux polémiques pour savoir si la République fait tout, ou a tout fait pour que la laïcité remplisse sa mission de liberté absolue de conscience, pour que par le biais de l’école de la République, elle forme des citoyens, des êtres humains dotés d’intelligence et de savoir, pour qu’elle puisse marginaliser l’obscurantisme.

Mise à jour le Vendredi, 09 Janvier 2015 17:01 Lire la suite...
 

"Charlie". La faute à Aristote et Ptolémée ?

Envoyer Imprimer PDF

Les derniers événements survenus sur le territoire hexagonal concernant « Charlie Hebdo » et leurs conséquences n’ont pas l’air de conduire à une vraie prise de conscience de la situation. L’événement semble être immobile et les analyses sont statiques comme si le radicalisme, le fanatisme étaient en suspension dans la nature dans notre monde actuel, comme s’ils n’avaient pas d’origine. Les conclusions que l’on entend le plus souvent sont assises sur l’observation sélective des événements. Pour beaucoup d'entre elles, elles sont empreintes d’iniquité. On est en droit de se demander si vraiment ceux qui sont au sommet des structures sociétales veulent s’adresser à la raison humaine, si vraiment ils font confiance à cette même raison humaine. C’est choquant d’entendre des xénophobes, des racistes, des antisémites parler de la laïcité, c’est également choquant d’entendre des personnages qui se disent intellectuels, ayant des fonctions officielles ou non, favoriser le mélange des genres. Veut-on vraiment libérer la conscience humaine ? Cette libération si elle est souhaitée doit concerner le peuple et non quelques-uns qui se font passer pour des érudits afin de mieux l’exploiter et espérer devenir les nouveaux messies et prophètes du monde moderne. Si elle est souhaitée, elle n’est pas sans conséquence… Il faut du courage, de la volonté et de l’authenticité.

Mise à jour le Mercredi, 15 Avril 2015 10:58 Lire la suite...
 

VOEUX 2015

Envoyer Imprimer PDF

Les vœux du nouvel an doivent cesser d’être une rengaine, un rituel malsain durant lequel on se croît tenu de souhaiter ce qu’il y a de meilleurs aux autres. Ils doivent cesser d’être un théâtre où l’illusion apparaît comme une réalité, où le mensonge se substitue à la vérité, où la laideur veut se confondre à la beauté.

Mise à jour le Dimanche, 04 Janvier 2015 16:52 Lire la suite...
 


Page 8 sur 20

Lisez librement...

Et si le peuple disait oui par Jean-Marie TAUBIRA

Ecoutez Librement...

Syndication