Parti Progressiste Guyanais

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Ce que déclenche le projet apocalyptique "Montagne d'or"

Envoyer Imprimer PDF

Le projet montagne d’or apparaît comme un révélateur de ce que la Guyane est la partie bananière de la République.  C’est pire que la colonie. En tant que telle, elle s’inscrivait dans un processus légal de soumission par la logique de la relation « Dominant – Dominé », à charge pour les dominés de se soustraire à la domination. Là, il s’agit d’un territoire inscrit politiquement dans une logique de l’identité législative par le principe d’assimilation. Or, ce qui s’y passe est contraire à l’esprit de la République. Bien sûr, tous les citoyens de ce territoire ne sont pas dupes. Certains comprennent très bien que ce principe est illogique mathématiquement voire scientifiquement et qu’après un petit temps de réflexion, malgré la relative complexité de cette construction intellectuelle, il est difficile d’expliquer son sens. Cette configuration du territoire emprisonne l’autonomie intellectuelle et neutralise le sens de l’initiative. Elle favorise quasiment l’émergence de personnes se disant intellectuels et qui ne sont que les robots du système. Le rôle dévolu à ce système est de tourner en rond en donnant l’impression d’être en activité. Il s’ensuit que la société n’est pas conçue par ses propres acteurs, ses propres membres en tenant compte de tous les vecteurs censés l’animer. Notamment, le potentiel en matière de ressources naturelles, la Culture, la Tradition etc. Il s’agit d’une société passive par ses représentants qui confondent son administration et sa conception.

 

Mise à jour le Mardi, 12 Juin 2018 00:14 Lire la suite...
 

CELUI QUI A DIT NON

Envoyer Imprimer PDF

Par : Richard JOIGNY

Tout d’abord je prendrai le temps de remercier et de féliciter toutes les forces vives qui s’associent pour dire « NON à la Montagne d’or » car il est capital pour notre pays que nous luttions jusqu’à notre dernier souffle pour que ce projet de Méga mine ne se fasse pas.

Je vois beaucoup de nos compatriotes qui fustigent et critiquent ceux qui osent dire NON A LA MONTAGNE D’OR, mais sans le leur reprocher, je les classerai en deux groupes : ceux qui ont trouvé  satisfaction à leur intérêt personnel (plus communément appelé en créole Chien Lagean !) et ceux qui manquent de connaissance sur le monde qui nous entoure et sont restés à une vision obsolète et dépassée du Monde et de notre Pays (ceux-ci composent 75% de nos représentants politiques).

Mise à jour le Lundi, 11 Juin 2018 23:21 Lire la suite...
 

La Syrie, un silence étourdissant

Envoyer Imprimer PDF

Sans consulter leur peuple, Les États-Unis, la France et le Royaume-Unis ont décidé de frapper la Syrie au motif qu’elle aurait utilisé des armes chimiques contre son peuple.  Par « amour » pour le peuple Syrien, ces États gendarmes du monde ont décidé par on ne sait quelle légitimité de punir Le Président de cet État. L’ONU ? Aaaaaaah, triste institution qui se ridiculise, humiliée par les puissants et humiliante envers les plus faibles. Comme pour la SDN il est temps que cette ONU soit dissoute. Elle fait honte aux humains que nous sommes. Elle contribue par son impuissance à la dislocation des sociétés humaines, à la montée de l’ignorance et à un nouvel obscurantisme. Elle favorise la lâcheté.

Mise à jour le Samedi, 21 Avril 2018 17:09 Lire la suite...
 

Démission Collective au CHAR de Cayenne

Envoyer Imprimer PDF

Ce n'est pas d'aujourd'hui que le Centre Hospitalier Andrée Rosemon (CHAR) de Cayenne connaît de grosses difficultés. Les élus du Conseil Général à l'époque se plaignaient du mauvais fonctionnement de cet hôpital dont ils assuraient la Présidence du Conseil d'administration. Les choses ont continué comme à l'époque des colonies. Tout le monde avait la bouche cousue. Jamais les citoyens de Guyane n'ont entendu parler d'évaluation de politique publique en matière de santé. Jamais, les citoyens de Guyane n'ont entendu parler d'une commission qui aurait étudié la situation afin de déterminer les raisons de ce naufrage. Y- a-t-il eu enrichissement personnel ? y-a-t-il eu corruption ? quelle est l'origine de ce délitement ? La Guyane est sous l'empire de l'article 73 de la constitution française c'est à dire, l'identité législative autrement dit le principe de l'assimilation. Ce principe d'assimilation ressemble comme deux gouttes d'eau à celui de la colonie et non aux territoires hexagonaux de la République laïque une et indivisible. Cette configuration de l'identité législative est une mascotte que tous les progressistes humanistes ont bien identifiée. La démission et la demande de disponibilité immédiate de 17 urgentistes sont bien la réponse à un service d'Urgences -SAMU inefficace et ne permettant pas à des professionnels qui sont liés par le serment d'Hippocrate d'assurer leur mission. Mieux qu'un long discours, le Parti Progressiste Guyanais a rédigé le communiqué de Presse ci-dessous aux fins de diffusion.

Mise à jour le Mercredi, 30 Mai 2018 02:00 Lire la suite...
 

La Guyane : La nouvelle conquête de l'Ouest

Envoyer Imprimer PDF

"L'avenir de notre territoire se joue à notre détriment. Ne soyons pas naïfs. Aucun peuple n'est homogène. Élevons notre conscience pour comprendre que l'unanimité est impossible mais, la majorité est possible. Au-delà de nos différences purement physiques, partageons des valeurs qui nous ressemblent et qui nous font résister, voire anesthésier l'humiliation. Notre dignité nous élève au rang d'humains complètement achevés".

Le sujet que je veux aborder est celui d’un territoire abandonné à la puissance financière et machiavélique de deux multinationales, l’une canadienne dénommée Columbus et l’autre russe appelée Nordgold. Elles n’ont pas fusionné. Chacune garde sa singularité. Elles se sont associées pour capter une ressource naturelle qui s’appelle l’or et qui leur donne la fièvre au point de ne point entendre la voix des peuples qu’ils veulent faire taire avec la complicité de supplétifs comme au temps des colonies. Ils veulent les faire émigrer définitivement de leur milieu naturel.

Mise à jour le Mercredi, 18 Avril 2018 23:28 Lire la suite...
 


Page 3 sur 21

Lisez librement...

Et si le peuple disait oui par Jean-Marie TAUBIRA

Ecoutez Librement...

Syndication